L’arrivée de la 5G

Déploiement de la 5G : 3 questions à se poser

Toujours prévue pour la fin de l’année 2020 malgré le contexte compliqué, l’arrivée de la 5G s’apparente à une véritable révolution. Un déploiement qui entraîne quelques questions…

La 5G : de quoi s’agit-il exactement ?

Cinquième génération des standards en matière de communication mobile, la 5G succède donc à la 4G. Pour autant, elle ne doit pas être considérée comme une simple évolution de cette dernière. On parle de la 5G comme d’une « technologie de rupture » en cela que son arrivée va permettre l’intégration d’un grand nombre d’usages inédits. L’industrie étant dans le cas présent particulièrement concernée.

On peut en cela la comparer à une sorte de fibre optique sans fil. Le débit promis devrait alors se situer à terme autour des 20Gbits/secondes. Au début, il devrait néanmoins tourner autour de 100 Mbits/secondes.

Quelles applications pour la 5G ?

Au quotidien, la 5G va ainsi offrir la possibilité de télécharger plus rapidement de plus gros volumes mais aussi de regarder en streaming, par exemple, des vidéos en 4K et en 8K (dans un avenir proche). La réduction de la latence permettant quant à elle à des applications de se développer, comme la réalité augmentée. La télémédecine étant de plus directement concernée (mais également la téléchirurgie), tout comme l’automatisation industrielle et les applications professionnelles. Il est également prévu que la 5G soit exploitée par les systèmes de vidéo-surveillance des villes.

À quand une 5G généralisée ?

Le calendrier européen prévoit fin 2020 un lancement du réseau 5G dans au moins une ville par état membre. En 2025, tous les pays de l’Union Européenne devront être en revanche en mesure de proposer la 5G dans toutes les grandes métropoles mais aussi tout le long des principaux axes de transport.