Success Story – Central Auto

Cedric Buono, Directeur service informatique

Pouvez-vous vous présenter ?

J’ai 30 ans. Je suis à la direction du service informatique au sein du groupe Central Auto depuis 3 ans. Avant, je travaillais chez Delorme Auto à Lyon où j’officiais en tant que technicien informatique. J’ai été technicien expert informatique pour une SSII ayant principalement comme clients des huissiers de justice ou des mairies. Je suis également passé chez Free, où j’étais technicien itinérant. Je me déplaçais chez les particuliers pour réparer les box et régler tous les problèmes relatifs à l’internet, à la télévision ou au téléphone.

En quoi consiste votre travail chez Central Auto ?

Je gère toute la partie informatique. Mon poste m’amène à régulièrement échanger avec Tims Systèmes au niveau des télécoms, d’Internet, des copieurs, etc. Cette collaboration remonte à l’appel d’offres que nous avons lancé auprès de Tims il y a 3 ans, concernant la partie téléphonie et MPLS (MultiProtocol Label Switching).

J’avais d’ailleurs déjà eu l’occasion de collaborer avec Tims quand j’étais dans le groupe Delorme, pour la partie internet.

Quel fut le projet de Tims chez Central Auto ?

Concernant le MPLS, nous voulions passer à la fibre sur l’ensemble de nos sites pour améliorer la qualité de nos services.

Nous avons donc décidé de mettre en place des liens de secours sur l’ensemble des concessions du groupe. Nous avons monté l’architecture avec Tims et aujourd’hui, tout fonctionne très bien.

Notre installation présente la particularité d’exiger une configuration spécifique relative aux standards de la marque Volkswagen, que nous distribuons. Nous devons ainsi adopter certaines configurations de réseau qui impliquent des doubles, voire des triples liens pour permettre une communication d’ensemble. Il s’agit d’un réseau assez complexe.

Qu’en est-il du pont wifi que Tims dut mettre en place pour pallier l’absence de la fibre sur l’une de vos concessions ?

Il s’agit en effet du site de Vienne. Deux bâtiments se situent de chaque côté de la route. Dans l’un la fibre était disponible mais pas dans l’autre. J’ai ainsi contacté Xavier de chez

Tims, avec lequel j’avais collaboré sur toute la mise en place. J’ai émis l’idée d’un pont wifi que Tims a été en mesure d’installer. Le grand avantage d’une telle solution, c’est qu’on ne paie qu’un seul abonnement pour les deux bâtiments. La fibre arrive au niveau de l’une des structures et est partagée avec l’autre, 150 mètres plus loin. Aujourd’hui, le débit est excellent et les économies que l’installation nous a permis de faire ne sont pas négligeables.